VENGEANCE INTERDITE

Contrairement au Djihad qui répond à une logique et qui vise un but précis, les actes terroristes à l’encontre des populations mécréantes sont formellement interdits par le Coran.

Vengeance interdite contre les mécréants

Un musulman est certes en droit de répliquer si un mal le touche, mais il est prohibé de le faire par esprit de vengeance. Par ailleurs, il est défendu d’entreprendre une action quelconque à l’attention des mécréants parce qu’ils refusent de croire.

Le Coran est très clair à ce sujet:

Ne te hâte pas contre les mécréants. Nous tenons un compte précis de tous leurs actes. (19:84)

Dis aux croyants de pardonner à ceux qui n’espèrent pas les jours d’Allah, afin qu’Il rétribue chacun pour les acquis qu’il faisait. (45:14)

Nous savons mieux ce qu’ils disent. Tu n’as pas pour mission d’exercer sur eux une contrainte. (50:45)

Eh bien, éloignes-toi d’eux et pardonne-leur, car ils sauront bientôt. (43:89)

Laisse-Moi donc avec ceux qui traient ce discours de mensonge. Nous allons les mener graduellement par où ils ne savent pas! (68:44)

Laisse-les donc s’enfoncer dans leur fausseté et s’amuser jusqu’à ce qu’ils rencontrent le Jour qui leur est promis. (43:83)

Un cœur sain

Disposer d’un cœur sain sera un facteur déterminant le Jour du Jugement et le sentiment de vengeance est totalement contradictoire avec cela:

N’ira au Paradis que celui qui vient à Allah avec un cœur sain. (26:89)

Et celui qui endure et pardonne, cela en vérité, fait partie des bonnes dispositions et de la résolution dans les affaires. (42:43)

Si tu étends vers moi ta main pour me tuer, moi je n’étendrai pas ma main vers toi pour te tuer; car je crains Allah, le Seigneur des mondes. (5:28)

Enfin, il ne faut jamais oublier qu’un mécréant peut trouver la voie vers l’Islam par la grâce d’Allah. En voulant nuire à une personne qui ne croit pas (encore) ou en s’attaquant à sa santé physique, il se pourrait qu’on se pose en empêcheur du bien.

2 commentaires sur “2”

    1. Salam alaykoum,

      Le Djihad est les actes terroristes esseulés sont deux choses diamétralement opposées.

      Alors que le Djihad est soumis à des conditions et qu’il se pratique dans le but de libérer une terre pour y élever la parole d’Allah et propager le Tawhid, les actes terroristes à l’encontre des peuples égarés sont interdits, comme le démontrent les versets cités sur cette page.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.