CROYANTS ET INCROYANTS

|1| LES CROYANTS

|1.1| Les croyants qui devancent les autres
Ceux qui concourent aux bonnes œuvres et qui sont les rapprochés d’Allah (Al-Muqarrabûn), accomplissent toutes les obligations, délaissent toutes les interdictions, font ce qui est surérogatoire et s’écartent de ce qu’il est préférable de délaisser. Ils déploient leurs efforts dans le bien et se préservent de faire le mal. Ils dépensent leurs biens dans le sentier d’Allah, partagent leur science et offrent leur soutien aux serviteurs d’Allah. Ceux qui devancent les autres, adorent Allah comme s’ils Le voyaient, recherchent uniquement Son agrément (sans désirer se faire voir, entendre ou couvrir d’éloges) et viennent à Lui par adoration. Enfin, ils ne craignent aucun blâme et cela leur est égal que les gens soient au courant de ce qu’ils font ou de ce qu’ils ne font pas.

|1.2| Les croyants soumis
Les gens de la droite qui sont les pieux (Al-Abrâr), accomplissent les obligations et s’écartent des interdictions.

|2| LES HYPOCRITES

|2.1| Hypocrisie majeure
L’hypocrisie de croyance fait sortir de l’Islam.
Elle consiste à extérioriser l’Islam et à intérioriser la mécréance. Une telle personne affiche l’Islam et cache la mécréance. Elle est musulmane en apparence, mais mécréante en son for intérieur. Si une personne meurt dans cet état, elle sera au bas degré de l’Enfer.

Les hypocrites seront certes au plus bas fond du Feu, et tu ne leur trouveras jamais de secoureur, sauf ceux qui se repentent, s’amendent, s’attachent fermement à Allah et Lui vouent une foi exclusive. Ceux-là seront avec les croyants. (4:145)

|2.2| Hypocrisie mineure
L’hypocrisie des actes ne fait pas sortir de l’Islam, mais il faut s’en repentir.

Quiconque commet un péché en ayant conscience que ce qu’il fait est interdit par la religion, se rend coupable d’hypocrisie mineure.

Les branches principales de l’hypocrisie mineure sont:

D’après Abd Allah Ibn Amr, Le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a dit:
“L’hypocrisie a quatre signes (principaux). Celui qui les réunit tous est un parfait hypocrite (hypocrisie majeure). Et celui qui en possède un seul est atteint d’une des caractéristiques de l’hypocrisie jusqu’à ce qu’il s’en débarrasse:
– Lorsqu’il parle,
il ment
– Quand il promet,
il manque à sa parole
– Lorsqu’on lui confie quelque chose,
il trahit
– Lors des litiges,
il agit avec perversité
(Bukhari n°34 et Muslim n°58)

D’après Abu Hurayrah, le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a dit:
“Quiconque meurt sans avoir combattu pour la cause d’Allah, ni jamais en avoir eu l’intention, meurt en présentant une caractéristique de l’hypocrisie.” (Muslim n°1910)

|3| LES MÉCRÉANTS

|3.1| Mécréance majeure
La mécréance majeure fait sortir de l’Islam et elle se divise en deux sous-catégories:

– les mécréants appelant à la mécréance
– les mécréants par imitation

Pour qu’une personne soit un mécréant avéré, il faut qu’il corresponde à l’une des caractéristiques suivantes:

  • démentir le Coran et la Sunna du Messager d’Allah (sallallahu ‘alayhi wa sallam)
  • s’écarter délibérément de la religion d’Allah
  • renier la foi innée qui est en chacun de nous, douter de l’existence d’Allah
  • donner un ou plusieurs associés à Allah
  • rejeter un ou plusieurs versets du Coran
  • procéder à de l’innovation majeure en adaptant la religion à l’époque à laquelle on vit
  • se moquer de quoi que ce soit relatif à l’Islam
  • ressentir de l’aversion pour un précepte islamique
  • être indifférent au Coran et à la Sunna du Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam)
  • se positionner comme incroyant (contraire de l’hypocrite, qui affiche l’Islam et cache la mécréance)
  • afficher l’Islam de manière hypocrite (hypocrisie majeure)
  • s’obstiner à rechercher une voie intermédiaire ou croire qu’une autre voie est aussi bonne ou meilleure que l’Islam
  • prendre pour alliés des ennemis de l’Islam
  • apostasier la religion
  • croire les astrologues, les médiums, les voyants et autres magiciens

Egalement lire: Les annulatifs de l’Islam

|3.2| Mécréance mineure
La mécréance mineure ne fait pas sortir de l’Islam, mais il faut s’en repentir.

  • être ingrat envers les bienfaits d’Allah
  • ne pas respecter des liens fraternels
  • maltraiter des liens familiaux
  • critiquer la généalogie
  • se lamenter au sujet des morts
  • renier son propre père

D’après Abou Malik Al-Achari, le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a dit:
“Il y a quatre choses qui sont présentes dans ma communauté et qui font partie des choses qu’ils ne délaissent pas: le fait de se vanter de ses ancêtres, le fait de critiquer la généalogie, la demande de pluie aux astres et les lamentations. La femme qui fait des lamentations, si elle ne se repent pas avant sa mort, il lui sera mis le Jour du Jugement un habit de goudron et une armure de gale.”
(Mouslim n°934)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.