L’AMOUR EN ISLAM

En Islam, l’amour (Al-Mahabbah) se divise en quatre catégories:

|1| L’amour considéré comme adoration

C’est le fait d’aimer Allah et ce qu’Allah aime.

Les croyants sont les plus ardents en l’amour d’Allah. (2:165)

Allah va faire venir un peuple qu’Il aime et qui L’aime. (5:54)

Allah vous a fait aimer la foi et Il l’a embellie dans vos coeurs. (49:7)

D’après Anas Ibn Malik, le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a dit:
« Celui qui possède ces trois caractéristiques savourera la douceur de la foi: aimer Allah et Son Messager plus que toute chose, n’aimer autrui qu’en vue d’Allah et détester revenir à la mécréance après qu’Allah l’en ait sauvé. »
(Al-Bukhari n°16 et Muslim n°43)

|2| L’amour naturel

Il s’agit de l’amour naturel qu’on a pour sa famille ou ses enfants.

Si un amour préoccupe la personne en la détournant de l’obéissance à Allah, au point qu’elle délaisse certaines obligations, il devient alors un amour considéré comme désobéissance (voir titre 4).

Et si un amour prend trop d’importance dans la vie et le cœur, au point d’aimer quelque chose ou quelqu’un comme on aime Allah ou plus encore, il devient alors un amour considéré comme association (voir titre 3).

On a enjolivé aux gens l’amour des choses qu’ils désirent: femmes, enfants, trésors thésaurisés d’or et d’argent, chevaux marqués, bétail et champs; tout cela est l’objet de jouissance pour la vie présente, alors que c’est près d’Allah qu’il y a un bon retour. (3:14)

Vois-tu celui qui prend sa passion pour sa propre divinité? Et Allah l’égare sciemment et scelle son ouïe et son cœur et étend un voile sur sa vue. Qui donc peut le guider après Allah? Ne vous rappelez-vous donc pas? (45:23)

L’amour que véhiculent les films romantiques n’est pas compatible avec la foi en Allah. Celui dont l’amour véritable et sincère est destiné à Allah, se détourne d’un tel amour. Toute personne est amené à aimer Allah parce que l’autre aime Allah, ou parce qu’il peut être un moyen pour accéder à l’amour d’Allah.

L’amour effréné pour une femme ou une chose laisse donc échapper à la personne ce qui lui est le plus profitable: l’amour d’Allah, sans Lequel il n’y a pas de contentement durable, ni d’existence bénéfique.

|3| L’amour considéré comme association

C’est le fait d’aimer autre qu’Allah, comme Allah ou plus encore.

Parmi les hommes, il en est qui prennent, en dehors d’Allah, des égaux à Lui, en les aimant comme on aime Allah. Or les croyants sont les plus ardents en l’amour d’Allah. (2:165)

|4| L’amour considéré comme désobéissance

C’est le fait, par exemple, d’aimer des interdits, des passions, des gens qui commettent des interdits ou suivent leurs passions ainsi que d’autres formes d’amour qui éloignent de l’obéissance à Allah et mènent à ce qu’une personne délaisse ses obligations.

Et vous aimez les richesses d’un amour sans bornes. (89:20)

Puis leur succédèrent des générations qui délaissèrent la prière et suivirent leurs passions. Et ils se trouvèrent en perdition. (19:59)

Dis: « Si vos pères, vos enfants, vos frères, vos épouses, vos clans, les biens que vous gagnez, le négoce dont vous craignez le déclin et les demeures qui vous sont agréables, vous sont plus chers qu’Allah, Son Messager et la lutte dans le sentier d’Allah, alors attendez qu’Allah accomplisse Sa menace. Et Allah ne guide pas les gens pervers. » (9:24)

Et dans la ville, des femmes dirent: « La femme d’Al-Aziz essaye de séduire son valet! Il l’a vraiment rendue folle d’amour. Nous la trouvons certes dans un égarement évident. » (12:30)

9 commentaires sur “9”

  1. Asalam alaykoum, C’est vrai, mais le tafsir de la sourate Fatiha ne mentionne que la 4e partie.
    J’ai une question à poser. Est-ce qu’un vrai croyant peut soutenir une star planétaire ?

    1. Alaykoum As-Salam,

      Tout d’abord, je tiens à mentionner que l’Islam ne se résume pas uniquement au Tafsir de la sourate Al-Fatiha, mais que c’est de la parole d’Allah dans son ensemble dont il question. Ainsi, vous remarquerez que l’article cite également des preuves du Coran pour chacune des trois premières parties.

      Quant à votre question, on peut y répondre comme suit, insha’Allah :

      Les gens qui s’attachent à des stars du show-biz vénèrent ces personnes et les élèvent à un stade qui est comparable à l’idolâtrie.

      Ils boivent leur paroles, ils apprennent leurs textes par coeur et les admirent pour leurs films ou l’art qu’ils produisent. Or, l’idolâtrie relève du Shirk, car Allah est le Seul qui est digne d’adoration.

      Vous en trouverez d’autres qui cherchent à avoir votre confiance, et en même temps la confiance de leur propres gens. Toutes les fois qu’on les pousse vers l’idolâtrie ils y retombent en masse. (4:91)

      Et quand tu les vois, leurs corps t’émerveillent; et s’ils parlent tu écoutes leur parole. Ils sont comme des bûches appuyées (contre des murs) et ils pensent que chaque cri est dirigé contre eux. L’ennemi c’est eux. Prends-y garde. (63:4)

      Par ailleurs, une personne qui va s’attacher à ces personnes tombera dans la passion et finira par devenir comme eux en consommant le Koufr et le Shirk que ces gens ne cessent de produire.

      Et si tu suivais leurs passions après ce que tu as reçu de science, tu serais, certes, du nombre des injustes. (2:145)

      Ne suis pas leurs passions, et prends garde qu’ils ne tentent de t’éloigner d’une partie de ce qu’Allah t’a révélé. (5:49)

      Ne suivez pas les passions des gens qui se sont égarés avant cela, qui ont égaré beaucoup de monde et qui se sont égarés du chemin droit. (5:77)

      Ce sont ceux-là dont Allah a scellé les cœurs et qui suivent leurs propres passions. (47:16)

      Mais ceux qui suivent les passions veulent que vous vous incliniez grandement vers l’erreur comme ils le font. (4:27)

    2. Le musulman ne doit faire que ce qui lui sera utile dans l’au-delà, le meilleur est de n’agir ou s’abstenir que pour chercher l’agrément d’Allâh. Aimer une star ne fait pas partie de cela.

  2. Je viens juste d’accéder sur votre site, je le trouve exceptionnelle pour nous les jeunes sur nos comportements vis à vis de l’autre dans la société.

  3. Assalama Aleykoum Waarahmatoullah. Waabaarahkartouhou. Je vous remercie pour votre effort et je voudrais solliciter votre contact watsapp pour bénéficier de vos conseils.

    1. Alaykoum As-Salam wa rahmetullah wa baraktuh,

      N’étant ni imam, ni savant, ni cheikh, ni homme de science, je préfère ne pas prendre une telle responsabilité.

      En effet, je ne suis qu’un simple serviteur d’Allah qui s’attache au savoir authentique et je cite les preuves à ce sujet.

      Néanmoins, si vous avez une question ou une remarque particulière, je vous bien essayer d’y répondre dans la mesure de mes connaissances, insha’Allah.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.